Consulat général de France à San Francisco 88 Kearny St, Suite 600, San Francisco, CA 94108 / Tel : (415)-397-4330
fontsizeup fontsizedown

Accueil » Le consulat général » Le service de presse et de communication » Archives » 2011

Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (17 mai 2011)

JPEG - 42.1 ko

À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, la France tient à rappeler son engagement déterminé contre les violations des droits de l’Homme fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

La situation des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) demeure préoccupante à bien des égards dans de nombreux pays. En effet, ces personnes sont victimes de nombreuses violations des droits de l’Homme, notamment d’actes de persécution, de torture et autres mauvais traitements, pouvant aller jusqu’au meurtre. L’assassinat, le 26 janvier dernier, du militant ougandais David Kato, nous rappelle cet état de fait. Il ne s’agit en rien d’un cas isolé. Par ailleurs, l’homosexualité reste pénalisée dans près de 80 États, et sept d’entre eux prévoient la peine de mort.

Notre engagement se traduit par des actions concrètes, comme en témoigne l’existence du fonds de soutien que la France a mis en place en 2010 avec le soutien des Pays-Bas et de la Norvège, pour soutenir les actions des ONG engagées dans la lutte contre les violations des droits de l’Homme fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Nous sommes heureux d’annoncer que trois premiers projets ont été sélectionnés et recevront un financement à hauteur de 60 000 euros chacun.

En outre, la France continue de promouvoir activement cette thématique dans les enceintes onusiennes. Elle a travaillé, avec ses partenaires, à l’élaboration de la Déclaration conjointe sur la fin des actes de violence et des violations des droits de l’Homme fondés sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, prononcée le 22 mars 2011, au nom de 85 États signataires, lors de la 16e session du Conseil des droits de l’Homme. Après la déclaration présentée en 2008 à l’Assemblée générale des Nations unies à l’initiative de la France et des Pays-Bas, avec le soutien de 68 États, le succès de cette nouvelle initiative témoigne de l’avancée constante de cette question au sein des Nations unies et parmi les États.

Conformément à cette déclaration, la France saisit l’occasion de cette journée pour appeler à une dépénalisation universelle de l’homosexualité.

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Foursquare Youtube Dailymotion Flickr RSS