Consulat général de France à San Francisco 88 Kearny St, Suite 600, San Francisco, CA 94108 / Tel : (415)-397-4330
fontsizeup fontsizedown

Accueil » Le consulat général » Le service de presse et de communication » Archives » 2011

L’Arctique : un enjeu géopolitique et environnemental

jeanlouisetienne

Conférence de
Jean-Louis Étienne (explorateur, médecin)

organisée par le forum Sciences Politiques du Lycée Français La Pérouse

Lundi 28 novembre 2011
de 16h à 17h30
Auditorium du lycée

1201 Ortega St, San Francisco CA 94122

www.jeanlouisetienne.com
www. Lelycee.org

Dans le cadre du Forum Sciences Politiques du Lycée Français la Pérouse de San Francisco, les élèves de classe de Première et de Terminale invitent Jean-Louis ÉTIENNE à participer au cycle de conférences de cette année.

Médecin spécialiste de nutrition et de biologie du sport, Jean-Louis ETIENNE a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland, en Patagonie, ainsi qu’à la course autour du monde à la voile sur Pen Duick VI avec Eric Tabarly.

En 1986, il est le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire, tirant lui-même son traîneau pendant 63 jours.

Entre juillet 1989 et mars 1990, il est co-leader avec l’Américain Will Steger de l’expédition internationale Transantarctica et réussit en traîneaux à chiens la plus longue traversée de l’Antarctique jamais réalisée : 6300 km.

Infatigable défenseur de la planète, Jean-Louis ÉTIENNE a mené entre 1990 et 1996 plusieurs expéditions à vocation pédagogique pour faire connaître les régions polaires et comprendre le rôle qu’elles jouent sur la vie et le climat de la terre. À bord du voilier polaire Antarctica, il part en 1991-1992 pour la Patagonie, la Géorgie du Sud et la péninsule Antarctique. En 1993-1994, c’est l’expédition au volcan Érébus, en 1995-1996, l’hivernage au Spitzberg.

Au printemps 2002, il a réalisé la Mission Banquise, une dérive de trois mois sur la banquise du pôle Nord, à bord du Polar Observer pour un programme de recherche et d’informations sur le réchauffement climatique. De décembre 2004 à avril 2005, il a dirigé une équipe de chercheurs du Muséum, de l’IRD, du CNRS afin de réaliser un inventaire de la biodiversité et un état de l’environnement marin sur l’atoll français de Clipperton dans le Pacifique. De janvier 2007 à janvier 2008, il fait construire un dirigeable pour traverser l’Arctique et mesure l’épaisseur de la banquise. Après la destruction du dirigeable dans une tempête, l’expédition n’est pas encore repartie. De septembre 2007 à octobre 2008 il a été Directeur Général de l’Institut Océanographique – Fondation Albert 1er, Prince de Monaco. En avril 2010, il réussit la première traversée de l’océan Arctique en ballon rozière.

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Foursquare Youtube Dailymotion Flickr RSS