Concours mondial d’innovations

Mardi 4 mars, Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin, Louis Gallois, Nicolas Dufourcq et Anne Lauvergeon se sont félicités de l’engouement suscité par le Concours mondial d’innovations.

JPEG

Au 31 janvier, première échéance pour le dépôt de candidatures, 625 projets avaient été reçus par Bpifrance, opérateur du Concours mondial d’innovation. Une très forte mobilisation des entrepreneurs pour créer les champions de notre économie de demain est affirmée par la présence de candidatures pour chacune des sept ambitions. Deux mois seulement après l’ouverture du concours, des innovateurs de 16 nationalités différentes ont déjà candidaté. Les auditions des 135 porteurs de projets les plus prometteurs sont en cours afin de sélectionner les premiers lauréats. Les créateurs, entrepreneurs et innovateurs, français et étrangers, sont appelés à poursuivre leur mobilisation.
La deuxième échéance de dépôt des candidatures est fixée au 31 mars prochain. L’objectif du Concours mondial d’innovation est de cibler dans les 7 ambitions stratégiques, les projets les plus innovants qui présentent un potentiel économique et industriel particulièrement important pour les accompagner et faire émerger les futurs champions de l’économie française. Le Gouvernement souhaite attirer les talents du monde entier pour les aider à développer leurs projets en France.

Dans le cadre du programme d’investissements d’avenir, l’Etat va investir 300 M€ pour soutenir des projets innovants portant sur les 7 ambitions définies par la Commission Innovation 2030.

Dernière modification : 08/07/2015

Haut de page