Le ministre de l’intérieur à San Francisco : Revue de presse

Le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve était en visite à San Francisco, vendredi 20 février 2015. Une visite éclair au lendemain du sommet international contre la violence extrémiste à Washington pour rencontrer les responsables d’Apple, Google, Facebook et Twitter dans la Silicon Valley et les exhorter à redoubler d’efforts contre le djihadisme.

PNG

Bernard Cazeneuve a affirmé sa confiance dans les grands opérateurs internet et dans l’économie numérique, notamment pour développer des contre-discours et pour éviter un basculement dans le terrorisme. "B. Cazeneuve affirme que le retrait rapide d’images ou de messages incitant au terrorisme ou recrutant de futurs terroristes, est indispensable. Or à ses yeux rien de cela ne peut se faire sans « une relation de confiance » avec ceux qui gèrent les grandes plateformes de communication sur internet" rapporte LeFigaro.fr.

JPEG

"La lutte contre le terrorisme ne doit pas se faire au détriment de la vie privée", a insisté le ministre lors de la conférence de presse au consulat de France de San Francisco le 20 février. "Les Libertés doivent être préservées". D’où l’importance du dialogue… "On convainc les gens, on parle. Je ne vais pas en Californie - ce serait très prétentieux de ma part - avec l’ambition d’administrer une ordonnance aux géants de l’Internet", rappelle B. Cazeneuve au micro de RFI.

PNG

Retirer les contenus incitant à la haine, coopérer efficacement quand une enquête est en cours contre des actes terroristes… autant de points entendus par les Géants d’Internet (France24). « Lorsque des enquêtes sont en cours destinées à éviter la commission de nouveaux actes terroristes, il est important que la coopération soit efficace et que les réponses soient rapides », a plaidé M. Cazeneuve (AFP/Libération).

"Ils sont convenus du fait qu’ils seraient plus efficaces encore dans la fonction d’autorégulation qui est la leur si nous les alertions, ils ont exprimé la demande que nous le fassions, j’ai pris l’engagement que nous le ferons", a expliqué le ministre au micro de BFM, soulignant que "la responsabilité était partagée".

L’ensemble des opérateurs sont invités à Paris en avril pour une réunion. Le but ? "Intensifier les relations » et arrêter avec les quatre géants de l’Internet un code de bonne conduite (CBS/AP/LesEchos.fr).

ITELE : "Lutte contre le djihadisme : Cazeneuve appelle les géants du net à collaborer avec la France"

Dernière modification : 23/02/2015

Haut de page