Visite consulaire à Seattle

La consule générale de France à San Francisco était en visite à Seattle les 18-20 mars. Aéronautique, éducation, IT… le programme de Pauline Carmona était élaboré en fonction des secteurs-clés de présence française dans l’État de Washington.

Le 18 mars, Pauline Carmona s’est rendue au Gala aéronautique franco-américain organisé par Boeing France et par la Chambre de commerce franco-américaine Pacifique / Nord-Ouest (FACCPNW). Elle y a rencontré Ken Fisher (vice-président et general manager for supplier management - Boeing), et 14 CEO d’entreprises françaises du secteur aéronautique.

JPEG - 106.4 ko
Yves Galland, PDG de Boeing France

Le 19 mars, à Seattle, Pauline Carmona a visité deux écoles d’immersion franco-américaines dans l’Etat de Washington. Parmi ces écoles, la French Immersion School of Washington (FISW), située à Bellevue. La FISW propose à environ 100 élèves (primaire), un enseignement bilingue.

JPEG - 1.1 Mo
Véronique Dussud, Head of School and Arnaud Hugonie, Academic Director of School with Pauline Carmona, General Consul of France in San Francisco

La consule a ensuite été accueillie à l’usine Boeing (Future of Flight aviation Center), jugé le plus gros bâtiment du monde, en compagnie de sociétés françaises du secteur aéronautique.

PNG - 554.1 ko
Lire l’article du Seattle Times "France honors Seattle Opera’s Speight Jenkins"

Le soir, P. Carmona a remis, à l’Alliance Française de Seattle, la décoration de chevalier des Arts et des Lettres à Speight Jenkins, directeur de l’Opéra de Seattle de 1983 à 2014.

JPEG - 117.2 ko
Pauline Carmona à l’Alliance Française de Seattle

Le vendredi 20 mars, la consule générale s’est entretenue avec Hyeok Kim (Deputy Mayor) à la mairie de Seattle, ville jumelée avec Nantes, en France.

JPEG - 555.6 ko
Hyeok Kim, Deputy Mayor of the City of Seattle, Jack Cowan, French Honorary Consul in Seattle, with Pauline Carmona, General Consul of France in San Francisco

C’est à Microsoft qu’elle a achevé sa visite consulaire dans l’État de Washington. Elle y a rencontré quelques représentants de la communauté française.

Dernière modification : 23/03/2015

Haut de page