Interview : Hexo+, la flying camera 100% action

Medhi Mugnier est l’un des 6 co-fondateurs d’Hexo+, une camera volante qui a pour particularité de suivre sa cible tel un vrai caméraman. Cette start-up grenobloise, qui fête tout juste sa 1ère année d’existence, est l’une des 8 entreprises françaises lauréates du programme d’accélération "ubi i/o". Nous avons rencontré Medhi à San Francisco. Interview.

JPEG - 2.3 Mo
Interview de Medhi Mugnier, l’un des 6 co-fondateurs d’Hexo+, à San Francisco

Comment est né Hexo+ ?

Nous sommes 6 co-fondateurs. On s’est rencontré lors d’un startup weekend à Grenoble… Le background de notre compagnie est l’action-sport, l’extrem-outdoor. Pour ma part, j’ai grandi dans une station de ski et je suis moniteur de ski en parallèle de notre startup. Un des fondateurs d’Hexo+ est Xavier de Le Rue, snowboardeur professionnel et l’un des premiers utilisateurs de notre camera volante. Au tout début, avec Hexo+, nous voulions créer un service à destination des stations de ski uniquement. Puis, on s’est aperçu qu’il fallait ouvrir notre marché.

JPEG

Hexo+ n’est pas un drone mais une... flying camera ?

Oui. Hexo+ est une camera volante autonome, qui vous suit pendant vos activités sportives. Elle tourne et bouge autour de vous, et réalise de nouveaux angles de vue, très difficiles à avoir avec un drone normal. Cette camera possède une intelligence qui permet de vous suivre automatiquement et de récupérer des clips vidéo assez... époustouflants.

JPEG

Concrètement, comment cela marche-t-il ?

C’est très simple : Sur ton téléphone, qui devient un ’traqueur’ et qui est relié à notre camera via Bluetooth, tu paramètres des mouvements de caméra à l’avance. Puis, tu fixes la camera sur le drone. Et c’est parti. Le drone peut être près comme loin de la personne, et faire la transition très rapidement.

JPEG

En quoi vous différenciez vous des autres drones avec camera intégrée ?

C’est très innovant dans la manière d’approcher le partage des souvenirs. Avec Hexo+, nous voulons documenter la vie de tous les jours, différemment. Sur Facebook, par exemple, les personnes font des ‘selfies’. La personne n’est pas vue en train d’évoluer directement dans son environnement. Nous sommes nombreux à aimer partager notre quotidien, mais nous n’avons pas trop les moyens de le faire… Hexo+ veut changer cela.

Pourquoi le marché américain, et notamment californien, vous intéresse-t-il ?

Dans la Silicon Valley, nous avons des partenaires technologiques éventuels, pour notre app et notre produit. De plus, le marché américain représente 60% de nos ventes. En 2014, nous avons fait une campagne Kickstarter et Hexo+ a levé 1,3 million $. On veut attraper tout le marché de l’action-cam’ ! Notre volonté est de construire notre propre équipe marketing/sales aux US et de le lever des fonds. C’est pour cela que nous avons besoin de Business France et de son programme Ubi i/o pour accélérer rapidement, ici.

Dernière modification : 12/05/2015

Haut de page