Babysitting : Avez-vous testé Raised in the neighborhood ?

Raised in the neighborhood est un réseau social gratuit pour échanger plus facilement des babysittings. Nous avons rencontré sa fondatrice, Séverine Griziaux, à San Francisco. Elle nous a expliqué ce système de troc de babysittings pour les parents, par les parents. On vous raconte.

JPEG

Séverine Griziaux est la fondatrice de Raised in the neighborhood.

JPEG Cette jeune femme française s’est installée dans la Bay Area de San Francisco il y a trois ans, en 2012. Mère de deux enfants, mariée à un ingénieur basé dans la Silicon Valley, l’envie de créer sa startup la démangeait. Le problème : Faire garder ses enfants.

« Ayant 2 enfants, pas de famille dans le coin, mon mari qui travaille, j’ai testé tous les différents systèmes de babysitting et babysitting co-op (organisation de mamans qui s’échange des babysittings) sans réel succès (jamais vraiment heureuse de laisser mes enfants à des inconnus, souvent pour $15/heure)... », raconte-t-elle. « Du coup, j’ai créé un service pour répondre à mes besoins, ceux de mes amis et de si nombreux parents expatriés et/ou isolés. »

Partant sur un concept préexistant en France, Troc ta garde, elle présente son projet devant cinq entrepreneurs dans la Silicon Valley lors d’une pitch session. L’idée plait.

Séverine se lance dans l’aventure et fonde en juin 2015... Raised in the neighborhood.

Le concept

Raised in the neighborhood est un réseau social gratuit pour échanger plus facilement des babysittings. Concrètement, on passe par la plateforme web pour demander, choisir, poster des disponibilités ou des demandes.

PNG

Le système est simple : On démarre avec 4 points (= 4 heures de babysitting). Vous faites garder votre enfant 1h, vous perdez 1 point. Vous gardez l’enfant d’un autre pendant 1h, vous gagnez 1 point.

« Ce service permet de créer son réseau d’amis (unique, comme sur Facebook) et d’échanger des heures de babysitting/playdates via un système ultra simple de demandes et de disponibilités : Chaque parent offre des playdates et demande des babysittings. » résume Séverine Griziaux.

Pour devenir membre, vous devez avoir un parrain, ce qui permet de sécuriser le site et mettre en confiance les membres.

Bref, un réseau pour les parents, par les parents, et qui prend en compte également... les enfants.

JPEG

Grâce au système de géolocalisation, votre enfant est gardé par des parents que vous connaissez ou que vous croisez dans la rue, dans votre... Neighborhood !

A vous les séances chez le coiffeur, les sessions de surf, le café entre copines, etc. votre fiston est chez les parents d’en face. Et ça se passe plutôt bien...

Contact et informations : Cliquez ici...

Dernière modification : 09/07/2015

Haut de page