20 Lauréats i-LAB 2015 à San Francisco

Le 2 février 2016, à la Résidence de France à San Francisco, la consule générale de France à San Francisco, Pauline Carmona accueillait 20 lauréats du concours i-LAB 2015 (concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes), en visite dans la Silicon Valley pour une semaine.

JPEG

Pendant une semaine, du 1er au 6 février, 2016, les lauréats du concours i-LAB 2015, pour la plupart en filière "création/développement", ont suivi à San Francisco et dans la Silicon Valley des enseignements pour accélérer leur start-up, des séances de formation au « pitch » devant des business angels et des VC’s, des visites d’incubateurs et d’entreprises...

"Ici se crée le futur en énergie, en transports, dans le monde du web et dans la santé de demain, mais aussi dans la finance, dans l’éducation, dans l’agricole et le viticole, et même dans le social" leur a expliqué Pauline Carmona, le 2 février à la Résidence de France.

La délégation était accompagnée par l’EM Lyon, des représentants du Ministère de la Recherche, de la Caisse des Dépôts et Consignations, de Bpifrance, ainsi que Ernst&Young. De nombreux représentants de la communauté francophone de la Bay Area les ont suivi également pour donner de leur temps aux lauréats et les éclairer sur les réalités de la Silicon Valley.

i-LAB ?

JPEG

i-LAB est né de la volonté du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de renforcer le soutien à la création d’entreprises innovantes, de mieux accompagner le développement des start-up et d’encourager l’esprit d’entreprendre, en particulier auprès des jeunes de l’enseignement supérieur.

Depuis 17 ans, nombreux sont les lauréats qui se sont fait un nom en transformant leur technologie en innovation mondiale comme Guimbal, par exemple, devenu le 2ème hélicoptériste de France, ou encore Supersonic Imagine, qui a révolutionné la détection de tumeurs à partir d’ultrasons à retournement temporel.

Pour l’édition 2015, 174 lauréats ont été récompensés : 54 lauréats nationaux "création-développement" (qui concernent des projets pour lesquels la création d’entreprise peut être envisagée à court terme) et 120 lauréats régionaux "en émergence" (qui nécessitent encore une phase de maturation et de validation technique, économique et juridique).

Ce concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes est complété par un accompagnement des lauréats, confié à l’EM Lyon.

JPEG

Dernière modification : 03/02/2016

Haut de page