Once upon a town : un service de relocation à San Francisco

Lancé en 2015 par deux Françaises et une Brésilienne, "Once upon a town" est un service de relocation, très personnalisé, visant à aider les expatriés français à s’installer à San Francisco. Stéphanie (ex-PR), Marguerite (ex-RH) et Maria (ex-avocate) connaissent la Bay Area comme leur poche. Elles vous font adorer le changement… Nous les avons rencontrées sur Divisadero street, dans un petit café tendance de San Francisco. Interview.

JPEG - 873.3 ko
Stéphanie, Marguerite, Maria

A quoi sert un service de relocation ?

Marguerite : Un service de relocation est destiné à faciliter la relocalisation de familles (ou de personnes célibataires). La plupart de nos clients sont ici pour commencer une nouvelle vie. Vivre une belle aventure. Nous les accompagnons presque de manière amicale, comme tu aimerais toi être accueillie par la cousine d’une copine que tu ne connais pas, qui te prendrait par le bras et t’emmènerait en ville pour te faire découvrir les multiples facettes de ces rues, te donnerait pleins de tips. A "Once upon a town", nous essayons de rentrer dans l’intimité de la personne pour mieux la connaître, et du coup mieux la satisfaire.

Concrètement, comment ca marche ?

Marguerite : Vous nous appelez et nous déterminons ensemble votre besoin. Notre but est de vous faire gagner du temps ! C’est pourquoi, nous rencontrons si possible notre client quand il vient faire son voyage de reconnaissance, en avance, et nous lui proposons quatre services principaux : « Home search » (signature d’appartement en 3 jours), « School search » pour les familles, « Settling » (qui comprend de l’aide et une hotline pour tout le pan administratif, du social security number à l’ouverture de compte en banque), « Area tour » (découverte de la ville et de ses quartiers, plus une ou deux visites d’appartements).

Stéphanie : Il faut souligner aussi que nous faisons de la relocation très personnalisée, "à la carte"... Un client, par exemple, nous a dit vouloir arriver à San Francisco et juste poser ses valises. Nous avons un très bon network autour de nous qui nous permet de travailler sur tous les thèmes, comme par exemple organiser un weekend, chercher un décorateur d’intérieur, acheter des meubles ou même trouver la salle de sport sympa.

PNG

Qui fait appel à vos services ?

Marguerite : Il y a beaucoup de familles avec des enfants qui nous appellent. De la crèche au lycée, le système éducatif à San Francisco est très difficile à comprendre. Il y a ce principe de loterie pour les écoles publiques, et pour les écoles privées, il faut montrer patte blanche… Les personnes actives célibataires sont également très demandeuses des services de "Once upon a town". La personne, mutée pour le travail dans la Bay Area, travaille tout de suite. Elle n’a donc pas beaucoup de temps pour s’installer. San Francisco étant une ville chère et vu l’offre et la demande en logement, il faut avoir une bonne vision du marché pour prendre une décision très vite et avoir l’appartement que vous souhaitez. Si notre service peut paraître onéreux (4.500 $ le package global), en fait, il peut vous faire gagner beaucoup d’argent. On vous permet de vous installer directement dans le bon quartier et dans le bon appartement.

Comment est né… Once Upon a town ?

Stéphanie : "Once upon a town" a commencé il y a un an et demi. J’ai rencontré Marguerite et Maria à San Francisco, expat’ comme moi. Nous avons des qualités très différentes chacune. Et c’est ce qui fait notre force ! On a constaté ensemble que cette idée de service de relocation personnalisé répondait à un réel besoin en local. Moi, je suis arrivée à San Francisco, d’Australie, avec juste quelques valises. Il y avait vraiment tout à faire en terme d’installation. J’ai adoré ça ! Mais aimer le changement, repartir à zéro… ce n’est pas inné. Cela terrifie pas mal de monde. Beaucoup plus qu’on ne le pense. Je suis de formation PR, Marguerite est RH et Maria avocate. Nous avons un coté humain très développé toutes les trois. Cette nouvelle aventure avait du sens...

JPEG

Pour les nouveaux arrivants qui découvrent San Francisco, quels sont les coups de coeur de la team "Once upon a town" ?

Marguerite : Il y a pleins de cafés et de restaurants qui ouvrent dans San Francisco. Il y en a un notamment que j’aime beaucoup pour bruncher : C’est le "Outerlands" dans Outer Sunset. Refait il n’y a pas très longtemps, il est pour moi représentatif de la culture d’ici. Moderne, hipster, proche de l’océan. Ça sent la mer là-bas, je trouve cela très agréable. La nourriture est simple et délicieuse avec de bons produits bio et locaux.

Maria : Mon coup de cœur à moi, c’est Hayes Valley. Un quartier très San Francisco, avec des boutiques très uniques. Vous pouvez manger des pâtisseries incroyables chez "Miettes", puis passer à "Fiddlesticks", une boutique pour enfants où chaque objet est choisi avec soin. L’endroit parfait pour choisir le petit cadeau un peu unique.

Stéphanie : Moi, c’est une rue, Fillmore street, mon coup de cœur san-franciscain. Elle est extrêmement intéressante sur toute sa longueur. Bordée de boutiques sympathiques, des restaurants, des petits cafés, elle commence à la Marina, au bord de la Baie, puis passe par le Jazz district et traverse toute la ville. C’est rare d’avoir une rue avec autant d’ambiances différentes dans une même ville...

En savoir plus : Once upon a town

Dernière modification : 11/02/2016

Haut de page