Guillaume Maman, consul honoraire à Hawaii

Originaire de la région parisienne, Guillaume Maman est installé à Hawaii depuis 30 ans. En plus de ses fonctions à la tête d’une entreprise de maillots de bain à Honolulu, Guillaume partage son temps entre les démarches des Français à Hawaii et les sports nautiques. Depuis le 6 mai 2015, il est le consul honoraire de France à Hawaii. Une fonction qu’il prend à cœur. Entretien.

JPEG - 142.4 ko
Guillaume Maman avec le gouverneur de Hawaii, David Y. Ige

Comment êtes-vous arrivé à Hawaii ?

Je suis né à Suresnes. Après avoir fait mon service militaire dans les troupes parachutistes à Toulouse, Pau et en Corse, je suis retourné à Paris pour faire une Maîtrise de gestion. Je suis parti ensuite à Hawaii en 1987, pour perfectionner mon anglais et pratiquer la planche à voile. Je pensais n’y rester que quelques semaines… Mais je suis tombé amoureux de ces îles et n’y suis jamais reparti ! Je suis devenu directeur des Boutiques Louis Vuitton de Waikiki et Ala Moana Center. En 1996, j’ai commencé à travailler pour Loco Boutique, une boutique de vêtements sur Waikiki à l’époque. Nous avons commencé à développer notre propre ligne, en nous spécialisant dans les maillots de bains, vêtements et accessoires de plage. Aujourd’hui, tous nos produits sont créés, imprimés, coupés, assemblés et cousus dans nos ateliers de confections à Hawaii. Cette étiquette “ Made in Hawaii” nous rend très unique sur le marché mondial. Avec environ 150 employés, nous sommes présents à Hawaii, à Guam, au Japon, en Corée et à Saipan.

JPEG

La communauté française est-elle nombreuse et dynamique à Hawaii ?

Il y a environ 3,000 ressortissants Français installés dans tout l’état d’Hawaii avec près de 600 inscrits au registre des Français. En 2015 l’état d’Hawaii a recensé 22,127 Français de passage ! L’Alliance Française d’Hawaii, dont je suis un des régents, est très dynamique et offre de nombreux rassemblements éducatifs, culturels, artistiques, culinaires… Notre dîner du 14 juillet est très prisé ! Nos compatriotes sont dans divers secteurs d’activités et principalement dans l’industrie du tourisme. Nous avons également des scientifiques qui travaillent en collaboration avec l’Université d’Hawaii (UH) sur notamment les grands télescopes situés en haut du volcan Mauna Kea sur Big Island.

JPEG - 93.7 ko
Guillaume Maman avec l’actrice française Catherine Deneuve au Hawai’i European Cinema Awards Gala 2015 à Honolulu.

Quels conseils donneriez-vous à des entrepreneurs français voulant lancer leur business à Hawaii ?

L’intégration dans la communauté locale est primordiale. En tant que Français et surtout Parisien, j’étais très ambitieux et peut-être que je suis apparu trop agressif au début. J’ai adopté rapidement une approche plus douce et plus “diplomatique”, mieux adaptée à la culture locale. Les gens d’Hawaii sont merveilleusement chaleureux et font preuve d’un grand esprit de famille (appelé Ohana spirit).

JPEG

L’histoire de la présence française à Hawaii remonte à… 1786.

En effet ! L’explorateur Jean-François de La Pérouse a été le premier français à visiter Hawaii (Maui) le 30 mai 1786, il y a 230 ans ! Puis, au milieu du 19e siècle, de nombreux navires français sont arrivés à Hawaii pour pratiquer la pêche à la baleine. Pendant la Seconde guerre mondiale, la ville de Bruyères, située dans le département des Vosges en France, a été libérée en 1944 par le 100/442 régiment, composé principalement de soldats Japonais-Américains d’Hawaii. Il n’est donc pas étonnant que la ville de Bruyères soit aujourd’hui jumelée avec Honolulu.

JPEG
JPEG

En quoi consiste l’activité de consul honoraire de France à Hawaii ?

L’agence consulaire est très active notamment au niveau administratif. En collaboration avec le consulat général de France à San Francisco, nous avons beaucoup de demandes de passeports, de cartes d’identités, d’établissement de laissez-passer en cas de vols ou de pertes... Un des challenges ici est la distance. Les français sont répartis sur toutes les îles d’Hawaii ; il est donc parfois difficile et coûteux de se déplacer sur Honolulu pour recevoir des documents. Chaque fois que je voyage sur les autres îles, j’en profite pour livrer des passeports et autres documents officiels aux ressortissants français. Comme je suis à Hawaii depuis presque 30 ans, j’ai la chance d’avoir établis de très bons rapports avec les dirigeants locaux, des universitaires, des militaires.... Je suis très souvent invité pour représenter la France dans de nombreuses manifestations officielles. Ce que je préfère ? Les remises de Légions d’Honneur aux vétérans de la Seconde guerre mondiale (pour la plupart du 100/442 régiment). C’est un grand honneur pour moi et une obligation morale de montrer notre gratitude envers ces héros ! Je fais de nombreuses apparitions dans les journaux télévisés hawaiiens pour promouvoir ces cérémonies de remise de médailles.

JPEG

Pourquoi avoir accepté cette fonction honorifique et bénévole de consul honoraire ?

Le travail de consul honoraire est beaucoup plus chargé que ce que je pensais au début. Mais j’aime toujours beaucoup ce que je fais. Je prends très à cœur ma mission de consul honoraire. C’est une manière pour moi de partager et de promouvoir notre langue, notre histoire et notre culture ! Ayant maintenant la double nationalité, française et américaine, je dois reconnaitre que j’aime de la même façon la France et les USA. Être consul honoraire me permet de créer un lien étroit entre mes 2 pays, et d’approfondir cette relation précieuse entre la France et les USA.

JPEG

Dernière modification : 21/06/2016

Haut de page