Qu’est-ce que la Biotechnologie ?

Du 6 au 9 juin, BIO International Convention, la plus grande convention d’affaire internationale dédiée aux sociétés de biotechnologies, se tient à San Francisco. Startups, scientifiques, géants du secteur pharmaceutique… Plus de 15.000 personnes sont attendues. Un rassemblement de la communauté mondiale des acteurs des biotechnologies en plein cœur de San Francisco au Moscone Center (http://convention.bio.org/home.aspx). L’occasion de revenir sur les origines de la "biotechnologie" née il y a 50 ans dans la… Silicon Valley.

JPEG

La BIOTECHNOLOGIE, c’est la technologie sur le vivant

La biotechnologie peut se définir comme l’utilisation d’être vivants dans le but de développer, modifier ou fabriquer des produits. En ce sens, l’utilisation des biotechnologies par l’Homme, parfois de manière inconsciente, date de plusieurs milliers d’années et ce dans des champs aussi variés que l’agriculture, l’alimentation ou la médecine.

Par exemple, en utilisant les processus de fermentation permettant la production de vin ou de bière, ou encore la fabrication de pain et de fromage, les Hommes faisaient déjà appel à de la… biotechnologie.

JPEG

Définition

La biotechnologie moderne résulte d’un mariage entre la science des êtres vivants (la biologie) et un ensemble de techniques nouvelles issues d’autres disciplines telles que la microbiologie, la biologie moléculaire, la génétique, l’informatique…

Il y existe 3 principaux domaines de biotechnologies :

  • Les biotechnologies « Vertes » sont des biotechnologies appliquées à l’agriculture, à l’écologie, à l’environnement. Comme par exemple, modifier une plante pour qu’elle produise des molécules qui repousseront les insectes.
  • Les biotechnologies « Rouges » sont des biotechnologies dites médicales. On utilise des processus du vivant et non de la chimie pour produire des vaccins, des médicaments… comme par exemple l’utilisation des bactéries en inscrivant dans leur patrimoine génétique une séquence d’ADN qui va coder pour tel anticorps, telle protéine, etc.
  • Les biotechnologies « Blanches » sont des biotechnologies dites industrielles. On utilise des bactéries (encore une fois) pour améliorer des processus industriels. Exemple : accélérer des processus de production chimique dans le pétrole.

JPEG

Un peu d’histoire

C’est au début des années 1970 que le secteur des biotechnologies modernes a commencé. La naissance de ce champ de recherche en tant que champ industriel a été possible grâce aux travaux de plusieurs chercheurs à The University of California San Francisco (UCSF) et à Stanford. Ils ont fait notamment à cette époque une découverte majeure : le transfert de séquences d’ADN dans des bactéries (ou transgénèse).

Les premières sociétés se sont créés dans la Silicon Valley. Genentech et Chiron notamment. Très peu de temps après, Genève voit la naissance de Biogen et Los Angeles celle d’Amgen.

Aujourd’hui, la Bay Area de San Francisco est l’un des plus gros pôles aux États-Unis et dans le monde en termes de présence de sociétés de biotechnologies et d’investissement dans le secteur, mais également en terme de recherche du fait notamment de la présence d’universités de premier rang telles que UCSF, UC Berkeley et Stanford.

JPEG

Niveau de recherche en biotechnologie de la France

La France a un impressionnant niveau de recherche en biotechnologie, reconnu dans le monde entier. Sa production scientifique se situe au cinquième rang mondial dans les sciences de la vie et la santé.

Cette recherche de qualité est assurée par une pluralité d’acteurs : huit grands établissements publics auxquels s’associent les universités et les Centres Hospitalo-Universitaires (CHU). Les efforts de recherche en particulier du CNRS, de l’INSERM et du CEA en témoignent tout particulièrement, et des instituts tels que l’Institut Pasteur, l’Institut Curie ou encore l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière sont des références dans leurs domaines respectifs.

Par ailleurs, l’industrie des biotechnologies en France est en plein essor, avec des centaines de sociétés opérant sur son sol, visant à valoriser les travaux de recherche dans la sphère industrielle et économique.

JPEG

(Article réalisé en collaboration avec le service scientifique du Consulat Général de France à San Francisco)

Dernière modification : 03/06/2016

Haut de page