Une scientifique française à l’honneur : Mme Françoise Barré-Sinoussi

Professeur et directrice de recherche à l’Institut Pasteur, Mme Barré-Sinoussi a été honorée, lundi 30 octobre 2006, par l’association Women In Technology International (WITI) pour ses travaux de recherche sur le SIDA et le virus HIV.

- Professeur en biochimie et directrice de l’Unité de régulation des infections rétrovirales de l’Institut Pasteur, Françoise Barré-Sinoussi est reconnue par la communauté internationale comme ayant largement contribué, dans les années 80, à la découverte du virus du sida.
Elle est le premier auteur de la première publication ayant reporté, en 1983, la découverte d’un rétrovirus, cause du SIDA et nommé plus tard VIH.
Elle est aussi connue pour ses travaux qui n’ont pas cessé, depuis, d’accroître les connaissances sur la pathogenèse et le contrôle du virus. Ses recherches ont servi de socle au développement de tests sanguins pour le diagnostic de l’infection HIV ainsi que pour le développement de méthodes de criblage de candidats médicaments anti-HIV.
Depuis 20 ans, Mme Barré-Sinoussi publie des travaux de premier plan en terme de prévention et de stratégie thérapeutique contre le HIV, aussi bien pour la mise au point de vaccins que de microbicides anti-viraux.

- Le WITI est un réseau professionnel de femmes travaillant dans tous les secteurs des technologies dont le but est de faire reconnaître l’importance et les mérites des femmes dans les professions du secteur des technologies ainsi que de contribuer au développement de leur rôle et de leur influence dans leur milieu professionnel et dans l’activité économique.

- Lire la page du WITI (en anglais)

Dernière modification : 06/11/2006

Haut de page