La nanophotonique aux Etats-Unis

Le service scientifique du consulat général de France à San Francisco vient de publier, en
collaboration avec le consulat général de France à Houston, un
nouveau dossier Sciences Physiques sur la nanophotonique aux Etats-Unis.

La nanophotonique est la science qui étudie le comportement de la lumière à
l’échelle nanométrique.
Les chercheurs en nanophotonique tentent de
comprendre et de contrôler l’émission de lumière, sa détection et son
guidage en développant des dispositifs dont les dimensions sont le plus
souvent inférieures à la centaine de nanomètres. Les avancées dans ce
secteur doivent beaucoup aux progrès de notre connaissance et de notre
contrôle de la matière à l’échelle submicronique et elles sont associées à
celles de la microélectronique et de la nanoélectronique, puisque ce sont le
plus souvent les mêmes matériaux et les mêmes techniques qui sont utilisés.

Les recherches en nanophotonique couvrent un très large domaine d’activité,
et connaissent actuellement un développement croissant en raison des
nombreuses applications potentielles envisagées dans des domaines aussi
différents que les sciences de l’information et la médecine.

- L’objectif de ce rapport était de dresser un panorama de l’activité nanophotonique dans
les laboratoires aux Etats-Unis, certes non exhaustif, mais qui en dégage
les principales tendances et souligne les principaux acteurs. Il décrit tout
d’abord la nanophotonique sur silicium qui, tout comme la micro-électronique
occupe une place à part, et ouvre des perspectives d’applications à
relativement court terme. Il aborde ensuite la plasmonique qui connaît
depuis 5 ans un intérêt croissant à travers le monde. Enfin, il s’intéresse aux recherches menées sur d’autres types de
matériaux et de nano objets, comme les nanotubes, nanofils et quantum dots,
dont la plupart des applications semblent relever du plus long terme.

Ce dossier sera suivi d’une mission, qui aura lieu fin mars 2007
en Californie, et à laquelle seront conviés 9 spécialistes français du
domaine. Deux ateliers seront organisés à Stanford et UCSB avec les
meilleurs chercheurs de ces universités, et des visites sont prévues dans plusieurs
instituts et laboratoires : Caltech, le CNSI à Los Angeles, la Molecular
Foundry à Berkeley, les laboratoires HP... Cette mission permettra d’une
part de promouvoir la recherche française en nanophotonique, d’autre part de
créer des liens entre les groupes de recherche, ce qui pourrait idéalement
aboutir à des collaborations, enfin de faire un état de l’art précis des
recherches américaines dans ce domaine.

Vous pouvez télécharger gratuitement ce rapport au format pdf sur le site de
l’ADIT : http://www.bulletins-electroniques.com/rapports/smm07_014.htm

Dernière modification : 22/02/2007

Haut de page